Bien débuter avec la cigarette électronique

Après plusieurs tentatives infructueuses, vous vous êtes enfin décidé à arrêter définitivement la cigarette ! Sage décision quand on sait qu’un fumeur sur 2 meurt de son addiction au tabac. Cela donne à réfléchir. Sans compter que le tabagisme nuit à votre santé, à celle de votre entourage et à l’environnement également ! 3 bonnes raisons de dire stop donc !

Mais il n’est pas toujours simple de tourner le dos à une mauvaise habitude, surtout si celle-ci s’est installée il y a de cela plusieurs années. Il ne faut pas sous estimer non plus les symptômes de sevrage comme le manque de nicotine, les migraines, la fatigue, l’irritabilité ou encore l'immanquable prise de poids. Alors pour vous aider à arrêter en douceur, pourquoi ne pas essayer la cigarette électronique ?

Voici nos conseils pour vous aider à démarrer la vape et mettre toutes les chances de votre côté :

N'écoutez pas ce que les médias vous racontent

Si l’on écoute davantage ce que l’on nous dit à la télévision ou dans la presse que les scientifiques eux même (tabacologues, pneumologues), on peut vite être tenté de rebrousser chemin. Depuis plusieurs années, divers lobbies se sont attachés à salir l’image de la cigarette électronique pour préserver leurs intérêts. Avant toute chose, gardez à l’esprit que vaper n’est pas fumer. Il n’y a aucune combustion avec la cigarette électronique, il s’agit d’une vaporisation. Ainsi tous les composés chimiques dégagés par la fumée, comme le goudron ou le monoxyde de carbonne n’existent pas avec la vape. L’e-liquide est composé de propylène glycol, un ingrédient fluide déjà contenu dans la plupart de nos produits du quotidien. Il a la particularité d’apporter le hit en gorge (sensation presque identique à celle de fumer une cigarette) mais il est aussi un exhausteur d’arômes. L’e-liquide comporte aussi de la glycérine végétale essentielle à la vaporisation. Ensuite il y a évidemment des arômes et bien souvent de la nicotine. Contrairement aux idées reçus, la nicotine n’est pas dangereuse dans les dosages autorisés.

Vivez votre sevrage à votre rythme

Prenez le temps ! Si effectivement il n’est pas recommandé de combiner vape et cigarette classique, car la consommation de tabac même à moindre échelle reste dangereuse, il se peut que vous ayez besoin d’une période de transition. Celle-ci doit cependant rester brève sinon vous maintiendrez votre addiction. Ne baissez pas non plus trop vite votre taux de nicotine, avec la vape la substance monte bien plus doucement au cerveau qu’avec la cigarette. En effet, les gouttelettes de goudrons transportent mieux la nicotine que celles de propylène glycol. Si vous vapez en 18mg plusieurs mois ou même années ce n’est pas grave !

Prenez le temps de tester les e-liquides avant de faire votre choix

L’avantage non négligeable de la cigarette électronique c’est qu’elle vous permet d’arrêter sans souffrir. Vous prenez du plaisir à vapoter des arômes gourmands le tout sans prendre un gramme. Et surtout vous pouvez jongler autant de fois que vous le souhaitez entre différents parfums, au gré de vos envies. Alors que certains auront besoin de retrouver le goût caractéristique de la feuille séchée, d’autres justement préféreront s’en éloigner et privilégieront des arômes de fruits. Les fruits rouges étant d’ailleurs très appréciés par les nouveaux vapoteurs. Ne négligez pas le taux de nicotine de vos eliquides mais aussi leurs taux de PGVG. On recommande au débutant de commencer avec du 50/50 offrant un bon compromis entre saveurs et vapeur.

Enfin, choisissez un matériel adapté à vos besoins

On est tenté dès le départ de jouer avec la vapeur et de vouloir produire de gros nuages, mais le sub-ohm alors qu’on débute la vape n’est pas recommandé. En effet, pour reproduire au mieux les sensations que vous avez connu, privilégiez un réservoir offrant un tirage serré. Choisissez par exemple un kit tout en un avec un clearomiseur MTL, simple d’utilisation pour que vous puissiez vous familiariser petit à petit avec la vape.